Djerba la tolérante et la Ghriba-Djerba the tolerant and the Ghriba

Publié le par Helena Oops

Djerba la tolérante et la Ghriba-Djerba the tolerant and the Ghriba

Aujourd'hui je vous parle d'une petite île au Sud de la Tunisie,Djerba qui est l 'une des destinations touristiques  les plus prisées de ce pays car elle bénificie d 'un climat doux où le soleil et la mer agrémentent les paysages.
En effet cette île de la côte tunisienne connue pour ses plages méditerranéennes et ses villes blanches du désert influencées par les cultures berbère, arabe, juive et africaine est réputée pour ses marchés artisanaux, son port de pêche et sa forteresse du XVIe siècle, Borj el Kebir. Au sud se trouve la synagogue El Ghriba, un lieu de pèlerinage pour les Juifs d'Afrique du Nord. Il s'agit de la plus grande île des côtes d'Afrique du Nord. Sa principale ville, Houmt Souk, compte à elle seule 44 555 habitants.

Superficie : 514 km²
Longueur maximale : 25 km
Population : 163 726 (2014)
Djerba la tolérante et la Ghriba-Djerba the tolerant and the Ghriba
Djerba au sud -Djeba in the south

Djerba au sud -Djeba in the south

Today I'm talking about a small island in southern Tunisia, Djerba which is one of the most popular tourist destinations of this country because it s blessed with a mild climate where the sun and the sea decorate the landscapes.
Indeed, this island of the Tunisian coast known for its Mediterranean beaches and white desert cities influenced by Berber, Arab, Jewish and African cultures is famous for its craft markets, its fishing port and its fortress of the sixteenth century, Borj el Kebir . To the south is the El Ghriba synagogue, a place of pilgrimage for North African Jews.It 's the largest island of the coast of North Africa. Its main city, Houmt Souk, alone has 44,555 inhabitants.

Area: 514 km²
Maximum length: 25 km
Population: 163,726 (2014)

Djerba la tolérante et la Ghriba-Djerba the tolerant and the Ghriba

Ile de Djerba-The island of Djerba

Synagogue de la Ghriba:
La synagogue de la Ghriba (كنست الغريبة) est une synagogue tunisienne qui constitue l'un des principaux marqueurs identitaires des Juifs de Djerba, l'une des dernières communautés juives vivantes du monde arabe. Elle fait l'objet d'un pèlerinage annuel, à l'occasion de la fête juive de Lag Ba'omer, rassemblant plusieurs milliers de pèlerins. C'est aussi l'une des principales attractions touristiques de l'île de Djerba.

Sa renommée est basée sur les nombreuses traditions et croyances qui soulignent son ancienneté et le fait qu'elle contiendrait des restes du Temple de Salomon. Historiquement, le pèlerinage rassemblait les membres des communautés locales et plus largement les Juifs de Tunisie et de la Libye voisine. Avec le départ des Juifs des pays arabes, les visiteurs viennent surtout de France et d'Israël.

Synagogue de la Ghriba
Synagogue de la Ghriba
Synagogue de la Ghriba
Synagogue de la Ghriba
Synagogue de la Ghriba

Synagogue de la Ghriba

LA GHRIBA À DJERBA-THE GHRIBA IN DJERBA

Synagogue of Ghriba:
The synagogue of Ghriba (كنست الغريبة) is a Tunisian synagogue that is one of the main identity markers of the Jews of Djerba, one of the last living Jewish communities in the Arab world. It is the subject of an annual pilgrimage, on the occasion of the Jewish holiday of Lag Ba'omer, gathering several thousands of pilgrims. It is also one of the main tourist attractions of the island of Djerba.

Its fame is based on the many traditions and beliefs that emphasize its antiquity and the fact that it would contain remnants of Solomon's Temple. Historically, the pilgrimage brought together members of local communities and more broadly Jews from Tunisia and neighboring Libya. With the departure of Jews from Arab countries, visitors come mainly from France and Israel.

The Ghriba SynagogueThe Ghriba SynagogueThe Ghriba Synagogue
The Ghriba SynagogueThe Ghriba SynagogueThe Ghriba Synagogue

The Ghriba Synagogue

La légende de la Ghriba:
Les commerçants des souks de Djerba racontent l’histoire de la Ghriba avec passion. Quand certains évoquent le temple de Jérusalem, d’autres avancent une version différente, une légende plus poétique, où le nom de ce lieu de pèlerinage serait du à une très belle femme inconnue qui aurait installé sa hutte à peu de distance du village juif de Hara Sghira.

La légende dit que cette femme avait des dons miraculeux de guérison. « Elle ne fut cependant jamais totalement acceptée par la communauté. Un jour, les villageois crurent voir un feu du côté de sa hutte, mais ils n’intervinrent pas, de peur qu’elle ne se livre à des activités de sorcellerie. Le lendemain, ils trouvèrent l’étrangère morte dans sa hutte détruite par les flammes, mais son corps était intact. Les villageois, regrettant leur attitude auraient alors bâti la synagogue sur l’emplacement de la hutte et le pouvoir miraculeux de l’étonnante étrangère, agirait toujours. »

Djerba la tolérante et la Ghriba-Djerba the tolerant and the Ghriba

The legend of Ghriba:
The traders of the souks of Djerba tell the story of the Ghriba with passion. When some evoke the temple of Jerusalem, others advance a different version, a more poetic legend, where the name of this place of pilgrimage is due to a very beautiful unknown woman who would have installed his hut at a short distance from the Jewish village of Hara Sghira.

Legend has it that this woman had miraculous healing gifts. "However, it was never fully accepted by the community. One day, the villagers thought they saw a fire on the side of her hut, but they did not intervene, lest she engage in witchcraft activities. The next day they found the dead woman in her hut destroyed by flames, but her body was intact. The villagers, regretting their attitude would then have built the synagogue on the location of the hut and the miraculous power of the astonishing foreigner, would always act. "

Djerba la tolérante et la Ghriba-Djerba the tolerant and the Ghriba

Les légendes urbaines ont fait la beauté de l’histoire de la Ghriba, sa magie aussi, au point d’attirer vers elle tout au long de l’année juifs et musulmans curieux de connaitre son histoire. Mais officiellement, le pèlerinage célèbre l’anniversaire de la mort de deux éminents rabbins kabbalistes : Rabbi Meyer Baal Nich, homme de miracles, et Rabbi Shiméon Bar Yohai, à qui les juifs d’Afrique du Nord attribuent l’un des commentaires du Zohar – le livre des Splendeurs -, l’un des grands ouvrages de la mystique juive.

D’année en année la synagogue attirait de plus en plus de pèlerins, d’abord d’origine libyenne et tunisienne, jusqu’aux années 60 où la disparition de la communauté libyenne juive donna naissance à une nouvelle nature du pèlerinage. Il était alors question de ramener les juifs tunisiens émigrés en France ou en Israël en présentant des formules combinant tourisme religieux et balnéaire.  Au bout de quelques années, la Ghriba est devenue ce point d’ancrage de la communauté juive du Maghreb, ramenant chaque année les juifs qui ont quitté la Tunisie, et regroupant quelques milliers autour des commémorations sur la douce île de Djerba.

Djerba la tolérante et la Ghriba-Djerba the tolerant and the GhribaDjerba la tolérante et la Ghriba-Djerba the tolerant and the Ghriba
Djerba la tolérante et la Ghriba-Djerba the tolerant and the Ghriba

Urban legends have made the beauty of Ghriba history, its magic too, to the point of attracting to her throughout the year Jews and Muslims curious to know its history. But officially, the pilgrimage celebrates the anniversary of the death of two prominent Kabbalist rabbis: Rabbi Meyer Baal Nich, a man of miracles, and Rabbi Shimeon Bar Yohai, to whom the Jews of North Africa attribute one of the Zohar's comments - the book of Splendors -, one of the great works of Jewish mysticism.

From year to year the synagogue attracted more and more pilgrims, first of Libyan and Tunisian origin, until the 60s when the disappearance of the Jewish Libyan community gave birth to a new nature of the pilgrimage. It was then a question of bringing back the Tunisian Jews emigrated to France or Israel by presenting formulas combining religious and seaside tourism. After a few years, the Ghriba became the anchor of the Maghreb Jewish community, bringing back each year the Jews who left Tunisia, and gathering a few thousand around commemorations on the sweet island of Djerba.

Djerba la tolérante et la Ghriba-Djerba the tolerant and the GhribaDjerba la tolérante et la Ghriba-Djerba the tolerant and the Ghriba
Djerba la tolérante et la Ghriba-Djerba the tolerant and the Ghriba

Houmt Souk compte également de nombreux caravansérails (auberges où les caravanes font halte) reconvertis en restaurants et hôtels boutiques. La partie sud de l'île comprend la ville de Guellala, où sont fabriquées des poteries en argile traditionnelles. Les rues de la ville portuaire d'Ajim ont servi de lieu de tournage pour les scènes dans le désert du film "Star Wars". À l'extrémité nord-est de Djerba, la plage animée de Sidi Mahrez est une longue bande de sable blanc bordée de complexes tout compris et de sites de sports nautiques. Autre plage connue, la plage de la Seguia propose une ambiance de style décontracté.

Djerba la tolérante et la Ghriba-Djerba the tolerant and the GhribaDjerba la tolérante et la Ghriba-Djerba the tolerant and the GhribaDjerba la tolérante et la Ghriba-Djerba the tolerant and the Ghriba
Djerba la tolérante et la Ghriba-Djerba the tolerant and the Ghriba

Houmt Souk also has many caravanserais (inns where caravans stop) converted into restaurants and boutique hotels. The southern part of the island includes the town of Guellala, where traditional clay pottery is made. The streets of the port city of Ajim served as filming locations for the desert scenes of the movie "Star Wars". At the northeastern tip of Djerba, the bustling beach of Sidi Mahrez is a long strip of white sand lined with all-inclusive resorts and water sports sites. Another well-known beach, La Seguia Beach offers a relaxed atmosphere.

Djerba la tolérante et la Ghriba-Djerba the tolerant and the GhribaDjerba la tolérante et la Ghriba-Djerba the tolerant and the GhribaDjerba la tolérante et la Ghriba-Djerba the tolerant and the Ghriba
Djerba la tolérante et la Ghriba-Djerba the tolerant and the Ghriba

Djerba est aussi connue pour ses magnifiques plages au sable blanc et  grands palmiers,ses fastueux hotels ,ses habitants souriants et hospitaliers ,ses artisans qui proposent tapisseries, poteries et bijoux..

 

Artisanat à Djerba

Artisanat à Djerba

Hotel Djerba Orient

Hotel Djerba Orient

Djerba is also known for its magnificent beaches with white sand and large palm trees, its glitzy hotels, its smiling and hospitable inhabitants, its craftsmen who offer tapestries, pottery and jewels.

Crafts in Djerba

Crafts in Djerba

Djerba Holiday Beach

Djerba Holiday Beach

Voilà ,j'espère sincèrement que ce voyage au fin fond de la Tunisie vous aie procuré du plaisir! j espère que vous aurez un jour la chance de découvrir cette mystérieuse île.
Personnellement je l aime énorméménet, j aime ses paysages et surtout la cohabitation de religions dans un même milieu.
Bonne suite de semaine!
Helena

Djerba la tolérante et la Ghriba-Djerba the tolerant and the Ghriba

Here we are, I sincerely hope that this trip to the depths of Tunisia has provided you  pleasure! I hope you will one day have the chance to discover this mysterious island.
Personally I love him enormously, I love his landscapes and especially the cohabitation of religions in the same environment.
Good week following!
Helena

Djerba la tolérante et la Ghriba-Djerba the tolerant and the Ghriba

"Voyager, c'est naître et mourir à chaque instant."
"To travel is to be born and die at every moment."

De Victor Hugo,From Victor Hugo

Publié dans Voyages, Decouverte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
coucou ma tunisienne!

toujours très riche ces escapades avec toi ....je ne connais pas du tout djerba, j'irai surement un jour, mais avec tous les problémes de terrorisme on en oublie combien il y a de merveilleux endroits près de chez toi....

bisous de bretagne
Répondre
R
J.ai aimé cet article !djerba cohabitation pacifique entre les principales religions monothéistes ! Lieux de villégiature !douceur de vivre,soleil,mer,j.aimerai aller avec une personne qui se reconnaitra,qui me guidera et me montrera les beautés de cette île,! ..FRÉDÉRIC
Répondre
H
Et je suis sûre que cette personne adorerait t'accompagner Frédéric.
" Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve une réalité. "
G
Helena, your love for Tunisia shines through your posts. I've never visited Djerba, though I have read about the synagogue of Ghriba. You know so much about this beautiful place.
Répondre
B
Helena, you keep enticing me with Tunisia. Definitely love to visit! xoxo
Répondre
H
I really hope taht one day you ll come over me!
xoxo
R
Dear Helena,
I have never been to Djerba but I see it is a wonderful place to visit! No wonder there are that many tourists each year - people know what is beautiful! Thanks a lot for this beautiful post!
xx Rena
www.dressedwithsoul.com
Répondre
R
Thanks a lot, dear Helena! Have a very happy new week! xx Rena
H
Thank you Rena!
I want to wish you a wonderful weekend!
C
coucou Magnifiques plages de sable, villages .tu nous fait rêver
bisous
Répondre
H
Merci ma belle!
En espérant que tu y iras un jour!
Bisous